Luminaires pour boucherie : Les normes et conseils pour un éclairage optimal !

Vous êtes propriétaire d’un commerce de type « boucherie » ? Vous allez ouvrir votre établissement et vous voulez que votre éclairage respecte les réglementations en vigueur? Mais en même temps vous voulez que vos produits soient présentés sous leurs meilleurs jours. 

Dans cet article, nous allons voir quels sont les normes et les meilleurs techniques pour que l’éclairage de vos comptoirs, vitrine, atelier, etc. soit le plus optimisé afin de réduire votre facture énergétique et mettre vos produits en valeur !

L’éclairage de boucherie-charcuterie, quels sont les normes?

Pour l’éclairage des boucheries, c’est la norme NF EN 12464-1 qui est d’application.

En voici une synthèse pour les bâtiments de ventes avec lieu de travail :

  • Le rendu des couleurs des luminaires (IRC ou CRI) doit être de minimum 80%. Exemple : CRI80 ou mieux : CRI90.
  • L’indice d’éblouissement (UGR) doit être égale ou inférieur à 22.
  • Le niveau d’éclairement moyen (exprimé en Lux), doit être de 300 lux sur la zone de vente.

Pour les autres zones de votre commerce, il n’y a pas de réglementations à proprement parler. Mais nous allons passer en revue dans le paragraphe suivant les bonnes pratiques pièce par pièce. 

Niveau d’éclairement (exprimé en lux) selon la zone d’activité (Conditionnement, découpe, vente, etc.) :

Comme vous le savez sans doute, on n’éclaire pas de la même manière une réserve qu’un comptoir ou une chambre froide. Par exemple, une zone qui demande du travail de précision ne demandera pas autant d’éclairement qu’une zone de stockage.

Chaque zone de votre établissement doit être éclairée en adéquation avec l’activité qui s’y déroule.

Voici les valeurs que nous recommandons : 

Atelier de préparation des viandes : 500 lux

Zone de conditionnement : 500 lux

Zone pour les clients : 200 – 300 lux

Rendre ses produits plus attrayants grâce à l’éclairage LED

L’éclairage peut jouer un rôle primordial dans votre chiffre d’affaires. Un commerce mal éclairé, est un commerce qui ne vendra pas.

Avec un choix de luminaires optimal vous pouvez faire la différence avec la concurrence !

Voici les points auxquels vous devez faire attention :

Choisir des LED adéquats pour la vente de produits alimentaires frais:

S’il y avait un défaut à donner à la technologie LED ce serait la capacité à reproduire la couleur d’un objet éclairé

En termes un peu plus techniques c’est ce qu’on appelle l’indice IRC.

Pour déterminer la capacité d’un luminaire à reproduire la couleur « réelle » d’un objet, un test est effectué sur différentes couleurs prédéfinies. De R1 a R8 (Voir photo)

Ensuite on fait la moyenne des résultats obtenus avec le même test effectué avec la lumière du jour

Ces résultats sont ensuite exprimés entre 0 et 100. IRC >80 ou IRC>90, ou IRC>95. Plus le résultat est proche de 100 au plus le luminaire est à même de reproduire à l’identique le panel de couleurs testé.

Cependant, ce test a ses limites lorsqu’il s’agit de produits alimentaires (produits avec des couleurs très contrastées). Si on regarde les couleurs testées pour le test IRC, on constate que les couleurs contrastées ne sont pas reprises.

Ce qui fait que même si une lampe à un indice IRC très élevé, elle peut altérer la qualité visuelle des produits. Par exemple elle pourrait donner une apparence « marron » à la viande

Mais rassurez vous ! Il existe une solution. 

Les LEDs de type « FRESH FOOD » ! Ces LEDs sont conçus pour mettre en valeur des couleurs plus contrastées. (Voir photo). 
Pour l’éclairage de viande fraîche, il faudra donc opter pour un luminaire avec LEDs FRESH FOOD spécialement testé pour améliorer l’éclairage sur des produits “rouges” (R9).

Favoriser un éclairage non éblouissant

Second critère pour le choix des luminaires de votre enseigne: l’éblouissement 

Fatigue, yeux qui piquent, difficulté à lire, perte de concentration ça vous parle ? 

Je suis sûr que vous avez déjà ressenti ces sensations suite à une exposition prolongée près d’une source lumineuse trop éblouissante. 

Un éclairage mal choisis aura des répercussions sur votre travail et sur la sensation de bien-être de votre clientèle.

Il est évident que vous voulez que vos clients se sentent à l’aise dans votre commerce. 

Pour ce faire: 

  • Favoriser des luminaires avec réflecteurs qui permettront à la lumière d’être diffusé de manière homogène.
  • Éviter les ampoules sans verre dépoli 
  • Multiplier les sources lumineuses 
  • Éviter les surfaces trop réfléchissantes 

Réaliser une étude d’éclairage pour optimiser et faciliter mon installation d’éclairage.

Afin de calculer le nombre de luminaires ainsi que le type (puissance,couleur, etc.) il est bon de réaliser ce qu’on appelle une étude d’éclairage.

Pour ce faire il existe plusieurs manière de procéder.

Premièrement, réaliser l’étude d’éclairage de votre projet vous-même à l’aide d’outils gratuits en ligne : Nous allons vous en présenter deux !

1: Ce site permet de déterminer le nombre de lampes et leurs puissances en encodant uniquement les dimensions du local à éclairer.

Caractéristiques du programme:

  • Calcul de l’éclairement nécessaire de la pièce.
  • Comptabilisation du coefficient d’éclairement par rapport à la hauteur des plafonds.
  • Flux lumineux d’une lampe.
  • Calcul de la puissance approximative des lampes incandescentes, fluorescentes ou LED.

2: Grand nombre de fabricants mettent à disposition des outils online qui permettent d’encoder les dimensions de vos pièces, choisir vos luminaires et ainsi connaître la puissance recommandée.

Deuxièmement réaliser une étude d’éclairage à l’aide du programme de planification DIALUX:

Dialux est un logiciel (gratuit) qui permet de simuler l’ambiance lumineuse d’un projet complet. Vous devez reproduire les différentes zones de votre projet dans le programme et ensuite sélectionner vos luminaires. Tous les grands fabricants proposent des fichiers .LDT ou .IES Ce sont ces fichiers qui permette de simuler le rendu d’un luminaire. Vous pouvez également chercher vos luminaires sur www.lumsearch.com et les envoyer directement dans dialux. Cette solution permet d’avoir une idée (en 3D!) de comment votre pièce sera une fois éclairée. Vous aurez également toutes les données nécessaires pour savoir si il y a assez de lux pour chaque zone. 

Demandez conseils auprès de professionnels.

Pour éviter les prises de têtes et les mauvaises surprises il est conseillé de faire appel à un professionnel de l’éclairage qui sera en mesure de choisir les luminaires adéquats pour votre projet et vous fournira tous les détails nécessaires pour que votre électricien puisse faire son travail sans encombres. De plus, vous aurez la possibilité de voir en 3D de façon réaliste ce à quoi votre commerce ressemblera une fois le système d’éclairage mis en place.

Block "start-projet" not found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *