Comment éclairer un escalier dans un ERP?

INTRO

Pour les établissements recevant du public (ERP), il est essentiel d’avoir un éclairage optimal, notamment pour des raisons de sécurité. Il existe maintenant des normes qui permettent de s’assurer de cela.

Quelles sont-elles ? Quels luminaires utiliser pour bien les appliquer, et comment les disposer ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

Les normes d’éclairage en ERP

D’où viennent les normes d’éclairage ?

Un accident dans un escalier peut arriver très vite si l’on ne fait pas attention ! Disposer d’un éclairage adéquat est une mesure importante pour votre sécurité, ainsi que celle des personnes que vous accueillez dans votre ERP.

Depuis 2015, la loi handicap impose des normes, afin de vous assurer d’être bien éclairé quand vous traversez un lieu public. Quand l’éclairage naturel de suffit plus, il faut ajouter des lumières artificielles pour être aux normes. Mais cela ne se fait pas n’importe comment !

Les normes à respecter

La norme pour un escalier intérieur en ERP est de 150 lux d’éclairement moyen horizontal.

Le lux constitue l’intensité de la lumière sur une surface. Plus elle est élevée, plus la luminosité sur cette surface est bonne.

Cette mesure doit être prise portes closes. Pour faire le test vous-même, vous pouvez vous munir d’un luxmètre et mesurer le lux moyen au niveau des marches, en imitant un parcours classique.

À noter que pour un escalier situé à l’extérieur, la norme est de 20 lux.

Les bonnes pratiques pour un éclairage parfait

Le but de ces normes est de pouvoir déterminer clairement la profondeur et la dimension des marches. Et puis, un escalier bien éclairé le met en valeur. Pourquoi ne pas en profiter pour créer une atmosphère chaleureuse ?

Du bon positionnement des luminaires

Ne dirigez pas vos lampes vers la personne qui monte ou qui descend l’escalier ! Si la lumière est dirigée directement sur une personne, elle risque de l’éblouir.

Afin de pallier ce problème, les luminaires suspendus et les applications murales sont particulièrement indiqués, car ils sont capables de rayonner dans toutes les directions et ainsi uniformiser la luminosité.

Utilisez un éclairage direct pour bien distinguer chacune des marches

La lumière doit idéalement être dirigée diagonalement depuis une position haute. Utilisez un éclairage direct (qui concentre la lumière à un angle précis), car un éclairage diffus ne permettra pas de bien distinguer les marches entre elles.

En effet, l’éclairage direct permettra de créer un contraste entre les marches. Ce contraste entre ombre et lumière permettra de distinguer facilement chacune des marches.

Afin de renforcer cet effet, posez des plinthes sur chaque marche de votre escalier, ainsi qu’au début et à la fin de celui-ci, afin de pouvoir délimiter chaque marche clairement.

 Éclairage général

Éclairage par le plafond

Si vous avez un plafond assez haut par rapport au niveau des marches, je vous conseille d’utiliser des lumières à suspension. Ceux-ci vont embellir votre escalier à coup sûr !

Assurez-vous qu’il ne fasse pas obstacle à la montée et à la descente. Sinon, vous pouvez également utiliser des plafonniers.

Ils permettront d’éclairer vos escaliers de manière suffisamment claire et uniforme. Cependant, ils se suffisent rarement à eux seuls. Si vous ne placez qu’une lumière au plafond, quand vous empruntez les marches, votre ombre vous empêchera de les distinguer clairement.

Les éclairages sur les murs

Pour pallier cela, utilisez des lumières sur les murs !

Appliques murales

Les appliques murales sont bien adaptées et simples à utiliser. Vous n’êtes pas obligés d’en mettre une au niveau de chaque marche. Tout dépend de la hauteur de celles-ci.

Le mieux serait d’en installer une toutes les trois marches, à une hauteur de 15 à 20 cm au-dessus du niveau de ces dernières.

Si vous préférez les positionner plus bas, pour des raisons esthétiques ou pratiques, il faudra prévoir plus de lumières.

Il y a un cas ou les appliques murales ne sont pas recommandées : quand votre escalier est trop étroit. Vous risquez alors de frapper les luminaires, ce qui peut être dangereux.

Les spots encastrés

Une alternative est les spots encastrés, très utilisés dans les constructions modernes, et pour cause ! Ce type de luminaires n’occupe aucun espace, puisqu’ils sont insérés dans le mur. Vous ne risquez plus de vous cogner ! De plus, ils donneront à votre escalier un style épuré

Bandes de LED

Pour changer un peu, vous pouvez utiliser des bandes de LED (ou DEL : diodes électromagnétiques). Ils sont très simples à mettre en place. Vous pouvez remplacer l’éclairage sur les murs, ou encore améliorer la visibilité des marches grâce à elles.

Sur les murs, vous pouvez être plus créatif et y mettre votre touche personnelle ! Elles remplaceront très bien les appliques murales.

Ils peuvent aussi être utilisés sur le bout des marches d’escalier. Ils vous permettent non seulement d’avoir un design original et de mettre en valeur votre escalier, ils renforcent également la visibilité de chaque marche ; ajoutant ainsi à votre sécurité.

Pourquoi ne pas en poser une de différentes couleurs à chaque marche, si cela correspond au style de votre ERP ?

Enfin, votre escalier dispose forcément de rambardes : utilisez-les ! En posant des bandes de LED en dessous, elles éclaireront parfaitement les escaliers.

Économisez de l’énergie avec les détecteurs de mouvements

En associant votre éclairage avec un détecteur de mouvements, vous vous améliorez grandement votre confort, votre sécurité, ainsi que votre utilisation de l’énergie.

Vous est-il arrivé d’avoir les mains pleines en descendant les escaliers ? Vous ne voulez pas toucher à un interrupteur dans ce cas-là. Vous êtes pressé et oubliez d’appuyer sur l’interrupteur ?

Dans une situation d’urgence, par exemple, avoir une lumière qui s’allume automatiquement peut être très pratique. Et bien sûr, quelle économie d’énergie ! Il peut arriver à tout le monde d’oublier d’éteindre une lumière.

Désirez-vous opter pour cette solution ? Utilisez des ampoules LED. Celles-ci pourront éclairer avec une intensité maximale à la seconde où ils seront allumés.

Si vous possédez un détecteur de mouvement dans votre ERP, associez-le avec votre éclairage. Il existe également des lumières équipées de détecteurs de mouvement sur le marché. Ces dernières ont un avantage supplémentaire : dans ce cas, les détecteurs ne sont pas visibles directement.

Si vous ne pouvez pas vous offrir cette possibilité, vous pouvez utiliser un interrupteur muni d’une minuterie, qui éteindra la lumière automatiquement après un certain temps.

Ou bien laisser les lumières allumées si celles-ci ne consomment pas beaucoup, et qu’il vaut mieux ne pas les allumer et les éteindre à répétition.

Lumières de sécurité

Imaginez qu’il y a un incendie et vous n’avez plus accès à l’électricité !

Il existe deux types d’éclairage afin de pallier ce type de situation. Elles sont obligatoires quand votre ERP peut accueillir un grand nombre de personnes :

  • l’éclairage d’évacuation, permettant de baliser le chemin vers des lieux sécurisés.
  • l’éclairage d’ambiance, qui permet de remplacer les lumières classiques quand ceux-ci ne peuvent plus être allumés

Pour cela, vous pouvez utiliser des sources d’énergie alternatives, comme :

Ces sources d’énergie devront avoir une autonomie d’une heure au moins.

Vous savez maintenant tout pour éclairer les escaliers de votre ERP de façon optimale, et même les mettre en valeur ! Utilisez les lumières directionnelles plutôt que les lumières diffuses, et dirigez-les en biais. Dites-moi quelles idées vous avez appliquées : je prendrai plaisir à en discuter avec vous !

Block "start-projet" not found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *